Un roman de Jean Barthaburu.

“Les heures étaient passées, longues, interminables, saturées d’un silence pesant et d’une funeste incertitude. L’air sec, étouffant, s’insinuait dans sa poitrine en feu au rythme saccadé de sa respiration haletante. Sa peau était décharnée, desséchée, ses lèvres désespérément collées l’une à l’autre. Sa langue adhérait à son palais. Depuis longtemps déjà, il n’avait plus de salive pour les apaiser. Combien de temps pouvait-on tenir sans eau dans ce désert brûlants?”
Il est français et travaille pour une société de BTP. Elle est russe et fait ses études en France. Un jour, contre toute attente, leurs chemins se croisent. Dès lors, leurs destinées sont inévitablement liées, même si les circonstances de la vie, notamment un séjour au Burkina Faso et un enlèvement par des terroristes d’AQMI, risquent de les séparer à jamais.

 

réserver ce média >>

Passionné de voyages dès son plus jeune âge, Jean Barthaburu a voyagé ou travaillé dans une soicantaine de pays. Tour à tour correspondant de presse et coordinateur d’une ONG dans différentes nations africaines, il a ensuite pris la responsabilité d’un centre de prière et de formation en France.